LA BIOPHILIE: Une approche incontournable dans une société en transformation

Par Marie Eve ISSA

Directrice de projets et Designer fondatrice chez ISSADESIGN


En novembre dernier, j’ai été invitée, par les organisateurs du Rendez-vous Infopresse : Le bureau de demain, à donner une conférence sur la biophilie. J’ai accepté tout de suite, même si je devais parler sur une scène, avec un micro, et ce, devant 250 de mes pairs.


Le design biophilique est, pour nous à l’agence, un incontournable. Même plus, je dirais que c’est à même l’ADN de nos projets et de notre processus créatif. Avant même de mettre un nom dessus, nous avions intégré ces concepts intuitivement et je suis convaincue que la plupart d’entre vous, intégrez la biophilie dans vos espaces peut-être consciemment ou inconsciemment. Je vais donc partager avec vous sur notre blogue un petit résumé de cette conférence grâce à quelques notions techniques et théoriques sur la biophilie.


Avant de commencer, je vais vous demander de visualiser votre endroit préféré pour prendre vos vacances.


Je suis sûr que la majorité d’entre vous pensez à un lieu de plein air! La forêt, la mer, la montagne… Nous sommes naturellement attirés par la nature, car elle nous fait du bien. Ceci est une démonstration concrète de la biophilie et du design biophilique.


L’HUMAIN


Pour une grande partie de l’histoire de l’humanité, l’humain a évolué en étroite association avec la nature. Par conséquent, le corps et l’esprit humain s’est largement développé en réponse aux menaces et aux opportunités associées avec le monde naturel. Comme par exemple, la connaissance des plantes, des animaux, du sol et de l’eau pouvait largement déterminer si une personne allait survivre ou non.


Bien que la plupart des créatures comptaient sur leur vitesse, leurs forces et autres puissances physiques pour survivre, l’humain, quant à lui, comptait sur son cerveau et sa capacité de raisonnement. Ces capacités intellectuelles ont permis aux humains de dépasser leurs limitations physiques pour éventuellement devenir des êtres créatifs pouvant exploiter et même contrôler leur environnement.



L’ENVIRONNEMENT BÂTI


Au début des années 2000, il y a une translation de la théorie psychologique et biologique de la biophilie vers l’intégration de cette pratique dans le design de l’environnement bâti. Le terme design biophilique est né, mais sa pratique existe depuis des siècles et des siècles.


Le design biophilique est donc la théorie, la science et la pratique de la création de bâtiments inspirés par la nature dans le but de reconnecter les gens avec la nature dans les espaces où nous vivons et travaillons chaque jour. Son but fondamental est de concevoir des environnements bâtis répondant aux besoins biologiques intrinsèques de l’être humain. Bref, le design biophilique permet de créer des espaces qui prennent en considération l’évolution de l’humain ainsi que l’écosystème auquel nous faisons partie afin de réduire le stress et de restaurer les niveaux d’énergie grâce à des stratégies diversifiées.


LES ESPACES DE TRAVAIL


Depuis plusieurs décennies, le contact avec la nature dans les espaces de bureau était vu comme une perte d’argent, d’espace et de temps. Dès que nous avons eu l’électricité pour nous rendre confortable à l’intérieur des bâtiments, nous avons fermé les murs qui, auparavant, laissait entrer le soleil pour nous réchauffer et l’air pour nous rafraîchir. Nous nous sommes petit à petit enfermés dans des bâtiments scellés. Dans ces bâtiments circonscrits, l’utilisation efficace de l’espace est devenue un grand défi. Défi qui a mis rapidement la technologie au centre de nos espaces de bureaux. Des espaces de bureau éclairés, ventilés artificiellement et sans fenêtres, sont devenus la norme. Oui nous pouvons survivre dans ces environnements scellés, mais après un certain temps nous commençons à ressentir de la fatigue, de l’inconfort et une baisse d’enthousiasme.

L’humain étant diurne, la vue est un des sens les plus important à notre bien-être. La confusion et l’anxiété sont des sentiments rapidement éprouvés lorsque nous travaillons dans un espace sans fenêtres ou clos.


Le design biophilique est donc une alternative intéressante puisqu’il est prouvé que cette pratique peut réduire le stress, accroître la créativité et donc offrir à l’employé l’opportunité de travailler dans un espace sain, moins stressant, nous permettant d’améliorer notre santé générale ainsi que notre sentiment de bien-être.

Crédit Photo : Index-Design

  • Noir Facebook Icône
  • Noir Icône Instagram
  • Noir LinkedIn Icône
  • Noir Pinterest Icône